100 Idées pour venir en aide aux élèves dysorthographiques

Catégorie(s)

27,00 $

En inventaire

Être « mauvais en orthographe » est souvent la conséquence d’une dyslexie.

Ce livre explique non seulement pourquoi l’acquisition de l’orthographe, particulièrement ardue en français, est si difficile pour tous, mais aussi pourquoi certains enfants dits « dysorthographiques » éprouvent une difficulté persistante à automatiser les processus et mémoriser les formes orthographiques correctes, malgré une intelligence normale.

Trouble spécifique des apprentissages, la dysorthographie est en effet intimement liée à une dyslexie : toutes deux témoignent des mêmes déficits primaires dans la discrimination phonologique, c’est-à-dire l’analyse sonore des mots, indispensable pour maîtriser leur transcription.

par Monique Touzin – Éditions Tom Pousse